Granada & l'Alhambra

À seulement 25 minutes en voiture, admirez l'architecture multiculturelle de Grenade, égarez-vous dans les ruelles la journée, dégustez un thé à la menthe, vibrez en soirée auprès des danseurs de flamenco et régalez-vous de tapas et des spécialités nord-africaines et mauresques.

Grenade est l'âme de l'Andalousie, un lieu d'une beauté époustouflante au pied de la Sierra Nevada. Cette ville charismatique fut la capitale d'un royaume maure du XIIIe au XVe siècle. La dynastie des Nasrides a régné avec une splendeur unique dans le monde médiéval. La forteresse perchée du palais de l'Alhambra était un paradis de verdure, de roseraies et de fontaines à débordement. Après avoir prospéré pendant des siècles, Grenade est devenue le dernier bastion des Maures en Espagne lorsque les souverains catholiques ont conquis la ville en 1491. Bien que sa prédominance soit chrétienne, Grenade a hérité de riches influences islamiques, juives et gitanes.

Le terme Alhambra vient de l’arabe qui signifie "château rouge", probablement en raison de la teinte ocre des tours et des murailles qui entourent toute la colline de La Sabica. Cette dernière prend une nuance dorée sous le soleil et argentée sous les étoiles. Mais il existe une autre version plus poétique, évoquée par les analystes musulmans qui parlent de la construction de la forteresse de l'Alhambra "à la lumière des torches", dont les reflets donnaient aux murs leur coloration particulière. Créée à l'origine à des fins militaires, l'Alhambra était à la fois une alcazaba (forteresse), un alcázar (palais) et une petite médina (ville). Ce triple caractère permet d'expliquer de nombreuses caractéristiques distinctives du monument.

Au milieu de l'art et de l'architecture islamiques médiévaux, le chef-d'œuvre baroque passe souvent inaperçu. Plongez dans la Basilique-Hôpital San Juan de Dios pour vous immerger dans un fantasme de sculpture richement ornée et d'or éblouissant.

Les Maures ont apporté le rituel du hammam (bains arabes) de leurs terres d’Afrique du Nord. Le Bañuelo de Grenade du XIe siècle est l’un des plus anciens et des mieux conservés d'Espagne. C’est surtout un des rares complexes thermaux épargnés lors de la reconquête par les monarques catholiques qui considéraient les thermes comme immoraux. Il est parmi les bâtiments mauresques les plus anciens de la ville.

Pour découvrir la plus belle église de la Renaissance en Espagne, visitez la cathédrale de l'Incarnation de Grenade. La reine Isabelle fit construire ce monument pour marquer la victoire de l'Espagne chrétienne sur les Maures. Edifiée sur le site d'une ancienne mosquée nasride, elle fut commencée dans le style gothique en 1523 et poursuivie dans le style plateresque à partir de 1525. Alors qu'elle était encore inachevée, on la consacra dès 1561.

La chartreuse de Grenade, la Cartuja, placée sous le vocable de Notre Dame de l'Assomption, est un ancien monastère construit en style baroque au XVIe siècle. Située à la périphérie de Grenade, elle appartenait à l'ordre des Chartreux qui a été fondé en France au XIe siècle. Derrière la simple façade extérieure et la cour se cache un intérieur étonnamment cossu. L'église richement décorée du monastère est l'un des édifices religieux les plus extravagants d'Espagne.

Chargement…
Oups !
Vous utilisez un navigateur Web que nous ne supportons pas entièrement. Veuillez l'actualiser pour une meilleure expérience.
Notre site fonctionne mieux avec Google Chrome.
Comment mettre à niveau le navigateur